Emil – Encore une fois!

En septembre 2015 Emil a démarré son nouveau programme. Ce spectacle s'intitule "Emil – Encore une fois!" (et en dialecte "Emil – No einisch!" et en allemand "Emil – Noch einmal!").

Selon la manière dont on le dit, cela peut signifier beaucoup de choses. "Encore und fois! Mais après c'est tout, je ne joue plus." Ou peut-être comme une demande: "Encore une fois! S'il te plaît, s'il te plaît, encore und fois!" Ou bien plus comme une question tonne? "Encore une fois? C'est vraiment vrai?"

Il s'agit d'un spectacle dans lequel Emil incarne encore une fois pour ses fidèles admirateurs quelques rôles de ses classiques d'Emil. Mais il y aborde aussi l'actualité, et raconte des histoires tirées de ses trois livres à sa façon à lui, à la façon "emilesque".

Laissez-vous donc surprendre: va-t'il arriver avec sa poussette ou sous les traits du caporal Schnyder?

C'est une "symphonie du rire", qu'Emil a composé et ses fans le jouissent.


Les "Trois Anges" ont poursuivi leur vol

"Trois Anges!" ou "Drü Ängel!" était longtemps le spectacle d'Emil qui a connu le plus de succès. Tout a commencé en 1999 par une lecture dans une librairie, et plus tard, Emil ne jouait plus que dans de petits théâtres, des théâtres municipaux et également des salles d'opéra. Un nouveau spectacle d'Emil a vu le jour, sans qu'il ait véritablement conçu. Et pendant 15 ans il a joué ce programme pas moins de 918 fois, en y prenant toujours beaucoup de plaisir.

Ce n'était pas facile pour lui de se séparer de ses trois anges. Il lui restait une foule de beaux souvenirs des nombreuses représentations, qui lui ont même conduit une fois jusqu'à Tokyo. Mais il se souvient aussi des rencontres avec son public ravi, qu'il a souvent eu le plaisir de rencontrer personnellement lors de la séance d'autographes en fin de représentation. Bien entendu, Emil a veillé à ce que l'on puisse continuer de voir et d'entendre "Trois Anges!", notamment sur DVD 8 "Drü Ängel!" (en dialecte suisse allemand) et sur DVD 23 "Eine kabarettistische Lesung", ainsi que sur les deux doubles CD 4 "En cabaretistischi Läsig" et CD 11 "Eine kabarettistische Lesung".